Le chihuahua, la plus petite race de chiens au monde

Il existe plus de 400 races de chiens dans le monde, mais le chihuahua est quelque peu spécial. Il s’agit en effet du plus petit chien qui existe. À peine plus gros qu’un chat, c’est un petit compagnon très apprécié partout dans le monde. Plus particulièrement aux États-Unis où il est aujourd’hui le chien de compagnie préféré de la jet-set américaine. Paris Hilton, Britney Spears ou encore Reese Witherspoon, et même des acteurs célèbres comme Mickey Rourke ou Adien Brody ont déjà tous craqué pour sa petite bouille d’ange.

Un petit trésor qui nous vient du Mexique

Bien que ses origines restent encore très floues, on raconte que l’histoire du chihuahua remonterait à environ 11 000 ans au Mexique. Les ancêtres de la race actuelle, les techichis, étaient alors les petits compagnons des Toltèques, un peuple nomade d’Amérique Centrale. Vers la fin du Xème siècle, ces derniers ont été attaqués et vaincus par les Aztèques qui ont à leur tour adopté les petits chiens. Commence une période faste pour les chihuahuas qui jouissaient alors d’une très grande popularité auprès de l’aristocratie aztèque et des cultes religieux.

La race fut cependant massacrée avec les Aztèques durant la conquête espagnole, les rescapés furent croisés avec d’autres chiens de petite taille. Ce n’est qu’au XIXe siècle que l’on retrouva de nouveau la trace du chihuahua en Sierra Madre, dans la région de… Chihuahua. C’est d’ailleurs de là que vient le nom de cette minuscule espèce canine. Ce sont les paysans mexicains qui ont contribué à faire connaitre la race, notamment en la commercialisant auprès des visiteurs nord-américains. Vers l’année 1884, les tout premiers chihuahuas ont été exportés outre-Atlantique.

La date pourrait cependant ne pas concorder, car dans un des tableaux de Sandro Botticelli se trouvait un petit chien blanc exactement identique au chihuahua. Or cette toile, baptisée Scènes de la vie de Moïse, a été peinte en 1482, soit une dizaine d’année avant que les Européens ne mettent les pieds en Amérique ! Il pourrait cependant s’agir d’un ancêtre du chihuahua : la race serait en effet issue du croisement entre les techichis et le chien nu qui lui serait originaire de Chine. Le chien illustré sur la peinture de Sandro Botticelli pourrait dans ce cas s’agir de ce fameux chien nu, et non du chihuahua de 1884.

Conquête des États-Unis et de l’Europe

La race du chihuahua a été officiellement reconnue par l’American Kennel Club en 1904. Tout comme les Toltèques et les Aztèques avant eux, les Nord-Américains se sont rapidement pris d’affection pour cet adorable petit chien, qu’ils se sont empressés de le faire connaitre partout dans le monde.

Les premiers éleveurs de la race ont commencé à répandre cette dernière en Europe vers les années 1900. Le chihuahua fut d’abord introduit en Grande-Bretagne, où il reçut un accueil assez mitigé. Il arriva ensuite en France vers les années 50, mais le succès ne fut également pas au rendez-vous. Il faudra encore attendre une vingtaine d’années pour que la race ne gagne enfin en popularité sur le Vieux Continent.

À partir de 1923, les chihuahuas à poil court ont été particulièrement populaires, au détriment de la variété à poil long. Cette situation a duré une trentaine d’années avant que la tendance ne se renverse et persiste jusqu’à aujourd’hui. De nos jours, ce sont les chihuahuas à poil long qui sont très appréciés. On les retrouve désormais en plus grand nombre sur les podiums, mais aussi en élevage.

Caractéristiques physiques du chihuahua

Comme il a déjà été dit plus tôt, le chihuahua est un chien minuscule, à peine plus gros qu’un chat. Sa taille varie entre 16 à 20 cm, parfois jusqu’à 35 cm, pour un poids total de 500 g à 3 kg. Il est doté d’un corps compact et de forme cylindrique. Cette race canine se caractérise également par un garrot peu marqué. Le dos est court et ferme, tandis que la poitrine large et bien descendue. L’ensemble donne lieu à un physique parfaitement bien structuré.

Plus long que haut, le petit corps du chihuahua est porté par des pattes hautes, droites et pleines d’aplomb, puis terminé par une adorable petite queue frétillante. Le tout est surmonté par une petite tête arrondie, en forme de pomme, avec de grands yeux ronds non protubérants souvent de couleur foncée, rubis ou lumineux, et un regard très expressif. Les chihuahuas présentent également de grandes oreilles dressées haut sur la tête et très écartées.

On distingue deux variétés : à poil court et à poil long. Les chihuahuas à poil court ont un pelage couché sur le corps, à la fois très doux et brillant. Ceux à poil long présentent une robe légèrement foisonnante, mais très fine et soyeuse, qui peut être lisse ou bien ondulée. Pour la seconde variété, les poils sont beaucoup plus fournis au niveau de la queue, du collier, des oreilles et de la poitrine.

Côté couleur, toutes les teintes et les mélanges sont acceptés par le LOF (Livre des Origines Français). Les couleurs plus courantes et populaires restent cependant le fauve ou le marron, le noir et feu, le chocolat, le blanc, mais aussi la crème, le fauve argenté, le marron bringé, le gris argent et enfin le noir. Dans tous les cas, le chihuahua est toujours aussi mignon et adorable !

Un petit chien avec beaucoup de caractère

Il ne faut surtout pas se fier à sa petite taille, car le chihuahua est une véritable mini-tornade qui se fait une joie d’animer les journées de son maitre. C’est une adorable petite pile sur patte qui respire la joie et la bonne humeur au quotidien. Le chihuahua est très câlin et démonstratif, il aime particulièrement se blottir tout contre son cher et tendre amour bipède.

Face à sa bouille d’ange et son regard charmeur, il arrive que certains propriétaires aient tendance à le gâter et céder à tous ses caprices. Car oui, le chihuahua est un chien très séducteur qui peut devenir très têtu et capricieux si son éducation est trop laxiste. Il nécessite ainsi un apprentissage très ferme dès le plus jeune âge. Sinon, il faut se préparer à vivre « sous son joug » dans sa propre maison. Heureusement, il s’agit également d’un petit canin très intelligent, capable d’assimiler très rapidement l’éducation qui lui est inculquée. Il suffit d’ailleurs d’un simple « non » bien ferme et répété à plusieurs reprises pour qu’il comprenne que tel ou tel comportement n’est pas autorisé.

Côté social, le chihuahua est un chien très possessif qui se méfie beaucoup des étrangers. Il ne manque d’ailleurs jamais de les accueillir avec des aboiements qui se veulent très menaçants, mais qui sonnent plutôt comme des petits cris à la fois très aigus et assourdissants. L’avantage avec ce trait de caractère parfois très fatiguant, c’est que ce petit bout fait un excellent « chien d’alarme ». D’autant plus que curieux de nature, rien ne lui échappe, et surtout pas des cambrioleurs qui tentent de s’introduire par effraction dans la maison de son maitre !

Pour ce qui est des animaux, le chihuahua est au contraire très sociable. Il n’a aucun problème avec les chats, avec qui il peut cohabiter en toute harmonie dans la maison. C’est aussi un petit chien très courageux qui n’a pas du tout peur de ses congénères beaucoup plus grands que lui. Sa petite taille est largement compensée par un caractère à la fois charmeur et dominateur, parfois même bagarreur, qui le rend beaucoup plus intimidant et suscite le respect chez les chiens plus grands.

Soin et santé de la race chihuahua

Malgré son petit gabarit, le chihuahua est une race canine très robuste, mais très frileuse, dont l’espérance de vie est très longue par rapport aux autres races. Elle oscille en effet entre 12 à 18 ans, et peut même aller jusqu’à 20 ans. Mais pour vivre aussi vieux, ce petit chien a besoin d’une très bonne hygiène alimentaire et corporelle. Ses yeux sont particulièrement fragiles, il faut penser à les contrôler et les nettoyer tous les jours pour éviter qu’ils ne s’irritent.

Pour ce qui est du régime alimentaire, il faut à tout prix éviter de « gaver » son chihuahua. Bien que ce dernier soit un chien très dynamique, il a tendance à grossir très rapidement si la nourriture qu’on lui donne est beaucoup trop bourrative. L’idéal est de lui donner environ 40 à 50 g de nourriture par jour, divisée en 2 petites rations de 20 g au quotidien. À noter cependant que la ration totale est d’environ 20 à 30 g pour les petits chihuahuas de moins de 4 mois, à répartir en 3 petites portions de 10 g au quotidien.

Dans les deux cas, il est conseillé de lui servir des mets riches en protéines, glucides, lipides, vitamines et minéraux. Il peut aussi bien s’agir de croquettes, de pâtée ou encore de nourriture fait-maison. Enfin, il ne faut pas oublier de toujours mettre de l’eau bien fraîche à portée de son chihuahua, de préférence dans un bol toujours très propre et difficile à renverser.

Si le chihuahua est un chien très robuste par nature, la race est cependant exposée à certains problèmes de santé spécifiques : ainsi, les chiots et les séniors sont très susceptibles de contacter une maladie du cœur. Certaines femelles chihuahua souffrent de problèmes cutanés, appelés alopécie en patron, qui leur font perdre progressivement leurs poils au niveau du ventre et des cuisses. Le chihuahua est également prédisposé à une affection congénitale pendant laquelle du liquide s’accumule anormalement dans certaines zones du cerveau (hydrocéphalie).

Ses yeux sont également très fragiles, car en plus d’être facilement irritables, ils peuvent aussi être la cible d’une augmentation de la pression à l’intérieur de l’œil ou pire encore, d’une dégénérescence de certaines structures internes de l’œil. Les maladies respiratoires peuvent également être au rendez-vous chez les chihuahuas âgés, suite à une dégénérescence des cartilages de la trachée. Enfin, le chihuahua a tendance à se luxer la rotule. Ses os sont également très fragiles et il arrive que la cicatrisation naturelle ne soit pas optimale après une fracture.

Avec autant de menaces sanitaires qui pèsent sur lui, le chihuahua a besoin de visites régulières chez le vétérinaire. L’idéal serait de lui souscrire une mutuelle santé qui prendra en charge tous ses frais de santé, y compris les vaccins, vermifuges et stérilisation. Rassurez-vous, les assureurs sont aujourd’hui nombreux à proposer un large choix de formules d’assurance parfaitement adapté aux besoins santé des chiens de petite taille comme le chihuahua.

Pour conclure, le chihuahua est le compagnon idéal pour la vie d’appartement, mais à condition de le sortir régulièrement. Une fois bien éduqué, c’est un petit chien vraiment très facile à vivre qui adore les câlins et s’entend très bien avec les enfants. Attention cependant à ne jamais le laisser seul avec des bambins trop jeunes qui, en voulant jouer, pourraient se montrer beaucoup trop brutal avec lui et le blesser sérieusement.